Comment trouver le bon psychologue
une maman qui aide son fils à faire ses devoirs sur la table de la cuisine

Suivez-nous sur :

Nos derniers articles :

Mon enfant a des difficultés scolaires

La sphère scolaire joue un rôle crucial dans le développement de l’enfant, notamment à partir de l’entrée à l’école primaire. C’est le lieu où se déroulent la majorité des apprentissages essentiels à cette période de vie.

Comprendre les difficultés scolaires sans trouble associé

Les difficultés scolaires sans troubles associés se manifestent par des difficultés ressenties par l’enfant lors des apprentissages scolaires dans une ou plusieurs matières, aboutissant à des résultats scolaires insuffisants. Ces difficultés ne sont pas dues à des troubles des apprentissages comme le TDA/H, la dyslexie ou la dyscalculie. Bien que ces difficultés ne soient pas forcément visibles dans la vie quotidienne, elles impactent le développement des capacités cognitives de l’enfant. Elles se ressentent majoritairement dans l’évaluation et la notation des capacités intellectuelles à l’école et peuvent débuter dès l’apprentissage des fondamentaux (lire, écrire, compter).
 
Il est important de comprendre que l’intelligence est une capacité multifactorielle. Il existe plusieurs types d’intelligence, et présenter des difficultés scolaires ne signifie pas qu’un enfant n’est pas intelligent.

Cause et difficultés d'apprentissage

Plusieurs raisons peuvent expliquer les difficultés d’apprentissage et, par conséquent, les difficultés scolaires. En tenant compte du modèle multifactoriel de l’intelligence et des capacités d’apprentissage, nous pouvons distinguer plusieurs facteurs :

Prédispositions biologiques

Les neurosciences cognitives ont mis en évidence que les capacités cognitives nécessaires aux apprentissages sont en partie déterminées par des prédispositions innées. Ces prédispositions varient d’un enfant à l’autre, influençant ainsi leur aptitude à assimiler de nouvelles informations. Certains enfants ont une mémoire de travail plus développée, facilitant l’apprentissage de nouvelles compétences, tandis que d’autres peuvent exceller dans des domaines nécessitant une pensée logique ou spatiale.

L'environnement

Le contexte de développement de l’enfant, notamment familial, joue un rôle crucial. Par exemple, les enfants dont les parents ne savent pas lire peuvent rencontrer plus de difficultés. Les différences selon le milieu socio-culturel, l’école et les pairs de l’enfant sont également déterminants.

Apprentissage non individualisé

Le système éducatif français est souvent critiqué pour son manque d’individualisation dans les méthodes d’enseignement. Le programme standardisé ne prend pas toujours en compte les différences interindividuelles des enfants en termes de rythme d’apprentissage et de style cognitif. Chaque enfant a des besoins et des capacités uniques, et une approche uniformisée peut ne pas convenir à tous.

Les difficultés rencontrées

Lenteur de l'apprentissage

Tous les enfants n’ont pas la même vitesse d’apprentissage. Certains absorbent rapidement les nouvelles informations et compétences, tandis que d’autres ont besoin de plus de temps et de répétitions pour les assimiler. Cette lenteur d’apprentissage peut être due à des différences individuelles naturelles, et elle n’indique pas un manque d’intelligence ou de potentiel.

Trouble de la concentration

Les troubles de la concentration se manifestent souvent par une incapacité à rester attentif pendant de longues périodes. Certains enfants ont besoin de bouger fréquemment ou ont tendance à bavarder en classe. Ces troubles peuvent compliquer l’apprentissage car l’enfant doit mobiliser davantage de capacités pour rester concentré, ce qui peut entraver sa performance académique.

La pression sociale

La notation et l’évaluation scolaire peuvent générer une forte anxiété de performance chez les enfants. La peur de ne pas être à la hauteur ou de se comparer défavorablement à leurs pairs peut amplifier les difficultés scolaires. Cette pression sociale peut engendrer du stress, réduire la confiance en soi et diminuer l’engagement scolaire.

Comment diminuer les difficultés scolaires

Adapter l'apprentissage

Offrir un apprentissage individualisé : Il est crucial de cibler les difficultés spécifiques de chaque enfant et de leur offrir un apprentissage adapté. Cela peut inclure des petits groupes de soutien ou des cours particuliers dans les matières où ils rencontrent des difficultés. Un enseignement personnalisé permet de répondre aux besoins uniques de chaque élève et de les aider à progresser à leur propre rythme.

Diversifier l'apprentissage

Utiliser des méthodes créatives : Diversifier les approches pédagogiques peut rendre l’apprentissage plus engageant et efficace. Par exemple, l’apprentissage en groupe (comme le brainstorming) et l’intégration de la créativité dans les contenus enseignés peuvent aider les enfants à mieux comprendre et retenir les informations. Éviter le simple apprentissage par cœur avec restitution permet de développer des compétences de pensée critique et de résolution de problèmes.

Pédagogie positive

Renforcer les résultats plus faibles avec des encouragements : Plutôt que de pénaliser les résultats faibles, il est plus efficace de les renforcer avec des encouragements et des gratifications. Valoriser les efforts et les progrès aide à construire la confiance en soi et à motiver les élèves. Les récompenses pour les bons résultats peuvent aussi encourager un comportement positif et un engagement accru.

Promouvoir la bienveillance

Favoriser un climat de bienveillance entre instituteurs et élèves : Un environnement scolaire bienveillant réduit la peur de la sanction et de l’évaluation, diminuant ainsi l’anxiété de performance. Lorsque les enfants se sentent soutenus et respectés par leurs enseignants, ils sont plus enclins à participer activement et à s’engager dans leurs apprentissages.

Encourager la bienveillance

Réduire l’anxiété de comparaison : Créer un environnement de soutien mutuel entre les élèves est crucial pour réduire l’anxiété de comparaison. Encourager la coopération et le respect mutuel aide à construire une communauté scolaire où chaque enfant se sent valorisé et soutenu par ses pairs.

En quelques mots

Les difficultés scolaires sans troubles associés sont des défis courants que de nombreux enfants rencontrent. Comprendre les causes et les manifestations de ces difficultés permet de mettre en place des stratégies adaptées pour aider chaque enfant à surmonter ces obstacles. Si les difficultés persistent, il peut être utile de consulter un psychologue pour évaluer la présence d’un éventuel trouble des apprentissages. En adoptant des approches bienveillantes et individualisées, chaque enfant peut être soutenu dans son parcours scolaire, favorisant ainsi le développement de leurs capacités cognitives et leur réussite académique.

Suivez-nous sur :

© 2022 Tous droits réservés