Comment trouver le bon psychologue
Un couple qui rigole en peignoir dans un lit

Suivez-nous sur :

Nos derniers articles :

La sexualité : se détacher de la pression de la société

Nous possédons tous nos propres insécurités, fragilités et défauts qui génèrent parfois une peur du jugement des autres. Des questions comme « Est-ce que je fais bien les choses ? » ou « Vais-je me ridiculiser et être rejeté ? » peuvent parasiter notre esprit dans des moments où nous pourrions simplement penser : « Je gère la situation, et après tout, rien de catastrophique ne peut arriver ». Se poser la question « quelle est la chose la plus grave qui pourrait arriver ? » et « qu’est-ce que cela changerait dans ma vie si cela arrivait ? » peut aider à relativiser ces peurs.

L'anxiété sexuelle

L’anxiété sexuelle, souvent marquée par une peur du jugement, de ne pas être performant, ou de se mettre à nu, peut toucher hommes et femmes de tout âge et de toute expérience. Pour certains, elle est de courte durée et survient à la suite d’une nouvelle relation sexuelle. Pour d’autres, elle peut entraver une sexualité saine de manière plus régulière. Cette anxiété provient souvent d’un manque d’estime de soi.

Accepter le jugement des autres

Premièrement, il est essentiel de reconnaître que le jugement des autres a une importance pour nous en tant qu’êtres sociaux. Ce que les gens pensent de nous compte parce que les gens comptent pour nous. Ensuite, il faut apprendre à accepter que vous ne pourrez pas plaire à tout le monde. Chaque être humain a sa propre façon de voir les choses, et il est naturel que certains puissent porter un jugement négatif si vous ne faites pas les choses comme ils le souhaiteraient. Rappelez-vous que les différences existent et nous enrichissent, que la personne qui vous juge le sache ou non.

Renforcer l'estime de soi

La peur du regard et du jugement des autres est souvent nourrie par des fragilités au niveau de l’estime de soi. De nombreuses pensées négatives peuvent vous convaincre que vous n’êtes pas à la hauteur. Ces pensées sont bien souvent éloignées de la réalité. Il est crucial de stopper les pensées dégradantes sur vous-même et de vous concentrer sur vos réussites et qualités. Soyez conscient de vos qualités, comme être attentionné et généreux, et partez du principe qu’aucun jugement de l’autre ne pourra raisonnablement vous faire douter de vous sur ces points. C’est ainsi que le regard de l’autre n’affectera plus votre estime de vous-même.

Etre soi même

Il ne sert à rien d’essayer de faire comme tout le monde pour être plus aimé ou moins jugé. Cela augmente la pression que vous ressentez au quotidien. Il est naturel d’être soi-même, mais cela demande un effort constant pour être quelqu’un d’autre, générant un sentiment d’inconfort et d’incertitude. Il vaut mieux être vous-même tout en étant à l’écoute des autres. La différence entre prendre en compte l’avis des autres et en être dépendant est essentielle.

Gestion du stress

Une communication ouverte est cruciale pour une sexualité saine. Exprimez clairement vos besoins, vos limites et vos désirs à votre partenaire. Le renforcement positif des comportements sexuels respectueux et consensuels contribue également à une sexualité saine. La gestion du stress et de l’anxiété liés à la sexualité est également importante. Les techniques de relaxation et la communication transparente peuvent aider à réduire les tensions, favorisant ainsi une expérience sexuelle positive.

En quelques mots

Se détacher du regard des autres et de la pression de la société par rapport à sa sexualité est un processus qui demande du temps et de l’effort. En renforçant votre estime de soi, en étant authentique, en vous entourant des bonnes personnes et en pratiquant une communication ouverte, vous pouvez parvenir à une sexualité saine et décomplexée. N’oubliez pas que votre valeur ne dépend pas de votre sexualité, mais de qui vous êtes en tant qu’individu.

Suivez-nous sur :

© 2022 Tous droits réservés