Comment trouver le bon psychologue
Une famille de quatre personnes unie

Suivez-nous sur :

Nos derniers articles :

Reproduisons-nous le schéma amoureux de nos parents ?

L’amour parental, source de soutien inconditionnel et de tendresse inestimable, joue un rôle crucial dans le développement de l’enfant. Mais l’influence du schéma amoureux de vos parents s’étend bien au-delà de l’enfance, impactant profondément la vie amoureuse à l’âge adulte.

Le reflet de vos futures relations ?

Le schéma amoureux de nos parents, qu’il soit harmonieux ou conflictuel, façonne inconsciemment notre perception de l’amour et des relations. En observant leurs comportements, leurs modes de communication et de résolution de conflits, nous intériorisons un modèle relationnel qui influence nos propres choix amoureux.

Des parents aimants et attentifs, qui communiquent avec respect et se soutiennent mutuellement, nous incitent à rechercher des relations saines et équilibrées. Ils nous transmettent la sécurité affective nécessaire pour nouer des liens durables et épanouissants.

À l’inverse, des relations parentales conflictuelles, marquées par des disputes fréquentes, un manque de communication ou des violences, peuvent engendrer des schémas relationnels destructeurs. Les enfants issus de ces environnements peuvent reproduire ces comportements dans leurs propres relations, développant des peurs d’abandon, une faible estime de soi ou des difficultés à communiquer leurs émotions.

Les différences d'attachement ?

La théorie de l’attachement, développée par John Bowlby, met en lumière le lien crucial entre le schéma amoureux de nos parents durant l’enfance et nos comportements amoureux à l’âge adulte.

Selon cette théorie, les enfants développent différents styles d’attachement en fonction de la qualité des interactions avec leurs parents. Un attachement sécurisé, caractérisé par une réponse sensible et cohérente aux besoins de l’enfant, favorise le développement d’adultes confiants, capables de nouer des relations saines et durables.

 

En revanche, un attachement insécure, qu’il soit évitant, ambivalent ou désorganisé, peut conduire à des difficultés relationnelles à l’âge adulte. Les individus ayant un attachement insécure peuvent avoir tendance à reproduire les schémas relationnels dysfonctionnels vécus dans leur enfance, développant des peurs, des relations chaotiques ou une faible estime de soi.

Une sentence irrévocable ?

Si l’influence des parents sur la vie amoureuse est indéniable, il est important de noter qu’elle n’est pas déterminante. Nous avons le pouvoir de rompre avec les schémas relationnels hérités et de construire des relations saines et épanouissantes.

Prendre conscience de l’impact de nos relations parentales sur nos comportements amoureux est la première étape vers le changement. Identifier les schémas répétitifs et dysfonctionnels nous permet de les questionner et de chercher des alternatives plus saines.

Denis Brogniart Koh Lanta

Se détacher du schéma amoureux de ses parents ?

La thérapie peut être un outil précieux pour explorer nos relations passées et comprendre leurs répercussions sur notre vie amoureuse. En développant une meilleure compréhension de soi et en apprenant à communiquer nos besoins et nos attentes, nous pouvons progressivement nous libérer de l’héritage parental et construire des relations plus positives et épanouissantes.

Deux personnes : un patient et un psychologue en séance de TCC en cabinet

1 - La TCC : thérapie cognitivo-comportementale

La TCC se concentre sur l’identification et la modification des schémas de pensée et de comportement négatifs qui contribuent aux problèmes relationnels. Elle peut aider à développer des stratégies pour communiquer plus efficacement, fixer des limites saines et gérer les émotions difficiles.

2 - La thérapie de couple

Cette thérapie se concentre sur les schémas relationnels inconscients basés sur les relations avec les parents. Elle vise à vous aider vous et votre partenaire à identifier ces schémas. Elle peut également vous aider à exprimer vos émotions de manière plus efficace et améliorer votre communication pour résoudre les conflits de manière constructive.

Un couple vient consulter une psychologue pour ses problématiques
Une famille épanouie de de trois personnes

3 - La thérapie familiale

Cette thérapie considère la famille comme un système et examine comment les interactions entre les membres influencent les problèmes relationnels individuels. Elle peut aider à améliorer la communication et la dynamique familiale, et à identifier les schémas relationnels dysfonctionnels.

Conlusion

L’amour parental, bien qu’indispensable à notre développement, ne définit pas notre destin amoureux. En comprenant son influence et en prenant les mesures nécessaires pour s’en libérer, nous pouvons choisir de construire des relations saines qui correspondent à nos aspirations et à nos valeurs.

Suivez-nous sur :

© 2022 Tous droits réservés