Comment trouver le bon psychologue
Une femme se tient la tête de façon déboussolée et elle se trouve devant son ordinateur

Suivez-nous sur :

Nos derniers articles :

L’anxiété te pousse à regarder les mêmes séries en boucle ?

Friends, The Office, Desperate Housewives… Des noms qu’on prononce avec difficulté mais qu’on adore binge-watcher en boucle ! Même si on connaît déjà toutes les répliques par cœur et qu’on rigole avant la blague, on ne peut s’empêcher de relancer un épisode. Pas de honte, c’est tout à fait normal ! Si vous n’osez pas changer vos habitudes, cela peut être lié à de l’anxiété.  Et pour cause, ces séries préférées nous offrent un refuge réconfortant et nous procurent un plaisir coupable bien assumé.

Les différentes raisons à ce phénomène

1 - La nostalgie, ce doux parfum du passé

Le fameux gâteau aux pommes de Brie

On adore se replonger dans Friends, voir pour la énième fois Joey squatter l’appart de Monica et manger tout ce qui traîne dans le frigo, regarder Brie préparer son célèbre gâteau aux pommes. Ces petits moments font le charme de notre série culte et nous appellent forcément des souvenirs, non ? Normal, on a grandi avec ces séries et leurs persos. Du coup, quand on les revoit, ça nous fait souvent chaud au cœur parce que c’est du déjà-vu, tu vois ? Dans un monde qui bouge sans arrêt, se refaire une vieille série pleine de bonnes vibes, ça nous ramène direct à l’époque. Vous appréciez savoir ce qui va se passer et rester dans votre zone de confort pour pas faire face à de l’anxiété de la nouveauté.

2 - Trop de choix tue le choix ?

Un ordinateur ouvert sur la page netflix proposant un large choix de séries et de films

T’as déjà galéré à choisir une série à mater parmi toutes celles dispo sur les plateformes de streaming ? C’est normal, trop de choix tue le choix ! Donc au lieu de paniquer et de se prendre la tête, revoir une série qu’on connait, ça nous donne une sensation de confort et de contrôle qui calme l’anxiété. Et puis, plus on est exposé à une série, plus on a de chances de l’aimer. En psychologie, ça s’appelle l’effet de simple exposition : plus on voit un truc, plus on l’apprécie. Du coup, On sait ce qu’on regarde, comment ça va finir, et ça nous fait kiffer de repérer des petits détails qu’on avait zappés la première fois, genre les messages délirants sur l’ardoise chez Chandler et Joey (t’as jamais remarqué ?)

3 - L'impression d'être le personnage ?

Un salon avec un canapé et une télé ouverte sur netflix pour voir le catalogue des films disponibles

Tu n’as jamais ressenti cette connexion avec un perso de série parce qu’il te ressemblait trop ? Ce phénomène s’appelle la « projection-identification ».

Et surtout, ça crée un sentiment d’appartenance. Tu débats avec tes potes pour savoir si April et Jackon vont bien ensemble ? Ça crée des discussions animées et on se sent comme dans un groupe. Et franchement, quoi de mieux que de partager les meilleurs moments de ta série préférée avec tes potes ?

En bref, pourquoi tu regardes les même series :

1 - Avoir le contrôle

Les séries familières procurent un sentiment de confort et de prévisibilité. Cela peut être rassurant pour les personnes anxieuses qui luttent contre l’incertitude et l’inquiétude.

Connaître l’intrigue et les personnages permet de se sentir en contrôle, ce qui peut être difficile dans la vie réelle pour les personnes anxieuses.

2 - Un léger voyage

Se plonger dans une série télévisée permet de fuir temporairement le stress et les soucis de la vie quotidienne. Cela peut être un moyen de soulager l’anxiété à court terme.

Cependant, à long terme, l’évitement de la réalité peut aggraver l’anxiété en empêchant la personne de faire face à ses problèmes.

3 - L'esprit ailleurs

L’anxiété peut rendre difficile la concentration sur des tâches exigeantes.

Regarder une série télévisée peut sembler plus facile et moins accablant, même si cela n’est pas productif à long terme.

4 - Un trouble en cache un autre ?

Dans certains cas, regarder en boucle des séries télévisées peut être un symptôme d’un autre problème de santé mentale, tel que la dépression ou le trouble obsessionnel-compulsif (TOC).

Suivez-nous sur :

© 2022 Tous droits réservés