Comment trouver le bon psychologue
Une famille de quatre personnes se tenant en file indienne par la main

Suivez-nous sur :

Nos derniers articles :

L’anxiété de séparation chez l’enfant

La rentrée scolaire ou toute autre séparation peut être une source d’angoisse pour les enfants. L’anxiété de séparation est une réaction normale, mais elle peut devenir problématique si elle est excessive. Voici des conseils pour aider votre enfant à mieux gérer cette situation.

Comment aider votre enfant à mieux gérer la séparation ?

1. Expliquez votre absence

Il est important d’éviter de présenter votre absence comme une contrainte. Par exemple, plutôt que de dire que vous devez aller travailler, expliquez à votre enfant que vous avez choisi de travailler pour subvenir aux besoins de la famille. Cela lui permet de comprendre que votre absence est volontaire et nécessaire.

3. Jouez à des jeux

Pour aider votre enfant à s’habituer à la séparation, vous pouvez jouer à des jeux tels que :

Cache-cache : Ce jeu permet à l’enfant de comprendre que même si vous disparaissez, vous reviendrez toujours.

Lire des histoires : Choisissez des histoires qui abordent la séparation de manière positive.

Courtes périodes de séparation : Habituez progressivement votre enfant à des courtes périodes de séparation pour qu’il s’y adapte en douceur.

2. Prévenez votre enfant à l'avance

Même si les bébés n’ont pas la notion du temps, il est important de les informer suffisamment à l’avance de votre absence. Par exemple, si vous devez vous absenter pendant une semaine, informez votre enfant au moins un mois à l’avance. Cela lui permettra de se préparer mentalement à votre absence.

4. Dites toujours au revoir

Il est crucial de ne jamais partir sans dire au revoir. Cela peut créer un sentiment d’abandon chez l’enfant. Prenez le temps de lui expliquer que vous partez, mais que vous reviendrez toujours.

Attention aux signes de troubles anxieux

Il est important de s’assurer que les difficultés de séparation de votre enfant ne sont pas dues à un trouble anxieux. L’anxiété de séparation est une anxiété excessive et inappropriée par rapport au stade de développement de l’enfant, liée à la séparation avec le domicile familial ou les figures d’attachement (généralement les parents).

  • Détresse excessive et récurrente dans les situations de séparation : L’enfant montre une détresse disproportionnée lorsqu’il doit se séparer de ses parents.
  • Appréhension ou réticence excessive et persistante à rester seul à la maison : L’enfant refuse de rester seul à la maison sans l’une des figures d’attachement.
  • Crainte excessive et persistante de la disparition des figures d’attachement : L’enfant a une peur irrationnelle que ses parents disparaissent ou qu’il leur arrive quelque chose de grave.
  • Crainte excessive et persistante qu’un événement malheureux ne vienne séparer l’enfant de ses figures d’attachement : L’enfant craint de se perdre, d’être kidnappé, etc.
  • Réticence persistante ou refus d’aller dormir sans être à proximité d’une figure d’attachement : L’enfant refuse de dormir seul.
  • Réticence persistante ou refus d’aller à l’école ou ailleurs : L’enfant refuse d’aller à l’école à cause de la peur de la séparation.
  • Cauchemars répétés à thème de séparation : L’enfant fait des cauchemars récurrents sur des thèmes de séparation.
  • Plaintes somatiques répétées lors de séparation : L’enfant se plaint souvent de maux de tête, de douleurs abdominales, de nausées ou de vomissements lors de séparations.

 

Conclusion

L’anxiété de séparation est une étape normale du développement de l’enfant, mais il est important de la gérer correctement pour éviter qu’elle ne devienne excessive. En expliquant votre absence de manière positive, en prévenant votre enfant à l’avance, en jouant à des jeux pour apprendre la séparation, et en disant toujours au revoir, vous pouvez aider votre enfant à mieux gérer cette situation. Si l‘anxiété de séparation persiste et devient excessive, il est important de consulter un professionnel pour évaluer la situation et obtenir de l’aide.

Suivez-nous sur :

© 2022 Tous droits réservés