Comment trouver le bon psychologue
un couple, un homme et une femme qui pose sa tête sur l'épaule de son compagnon

Suivez-nous sur :

Nos derniers articles :

La dépendance affective, comment s’en libérer ?

Vous avez du mal à prendre des décisions seules ? Vous avez besoin que les autres valident ce que vous faites ? Vous pourriez être dépendant affectif. Mais ne vous inquiétez pas, nous sommes là pour vous aider à comprendre et à vous libérer de cette dépendance !

Qu'est ce que la dépendance affective ?

La dépendance affective, c’est quand vous avez un besoin insatiable de soutien, de reconnaissance, d’encouragement et d’amour des autres. Imaginez que vous avez un petit réservoir d’amour, mais avec un trou : peu importe combien d’amour vous recevez, il ne vous suffit jamais !

1 - Besoin excessif d'attention

Si vous avez constamment besoin que les autres vous disent que ce que vous faites est bien, cela peut être un signe de dépendance affective. Vous cherchez peut-être à recevoir des compliments et des éloges pour vous sentir validé et apprécié. Ce besoin excessif de validation extérieure peut vous pousser à modifier vos comportements et vos choix pour plaire aux autres, même au détriment de vos propres désirs et convictions. Cette quête incessante d’approbation peut conduire à une insécurité permanente, vous laissant constamment dans l’attente de l’approbation des autres pour vous sentir bien dans votre peau.

2 - La peur de l'abandon

La peur de l’abandon est un autre signe clé de la dépendance affective. Vous vivez dans la crainte constante que ceux que vous aimez vous quittent ou vous rejettent. Cette peur peut être paralysante, vous poussant à des comportements d’auto-sabotage ou à vous attacher excessivement à vos proches. Vous pourriez éviter de dire ou de faire quelque chose qui pourrait déplaire à l’autre par peur de le voir partir. Cette insécurité émotionnelle peut vous rendre vulnérable et vous amener à tolérer des situations ou des comportements qui ne sont pas dans votre intérêt.

3 - Faible estime de soi

Lorsque vous mettez votre valeur personnelle entre les mains des autres et avez du mal à vous apprécier vous-même, vous souffrez probablement de faible estime de soi. Vous vous évaluez en fonction de la manière dont les autres vous perçoivent et valident vos actions. Cette dépendance à l’opinion des autres peut vous amener à douter de vous-même, à vous sentir insuffisant et à rechercher constamment des signes d’approbation. Vous pouvez avoir du mal à reconnaître vos propres réussites et qualités, ce qui peut nuire à votre bien-être émotionnel et à votre confiance en vous.

4 - Difficulté à être seul

Vous trouvez difficile de passer du temps seul et vous sentez incomplet sans la présence et l’approbation des autres. Cette difficulté à être seul peut vous amener à rechercher constamment la compagnie des autres, même si cela signifie accepter des relations toxiques ou déséquilibrées. Vous pouvez vous sentir anxieux ou déprimé lorsque vous êtes seul, craignant de ne pas être aimé ou accepté. Cette incapacité à apprécier votre propre compagnie peut limiter votre capacité à développer une indépendance émotionnelle et une véritable autonomie.

5 - Sacrifice de vos propres besoins

Vous avez tendance à oublier vos propres besoins pour satisfaire ceux des autres, créant une relation déséquilibrée. Vous pouvez vous retrouver à faire passer les désirs et les attentes des autres avant les vôtres, même si cela signifie négliger votre propre bien-être. Ce comportement peut entraîner une frustration croissante et une perte de soi-même, car vous sacrifiez vos propres aspirations et besoins pour maintenir la satisfaction des autres. Cette dynamique déséquilibrée peut finalement nuire à votre santé mentale et à la qualité de vos relations.

Les raisons du dépendant affectifs ?

La dépendance affective trouve souvent ses racines dans l’enfance. Un manque de valorisation, d’acceptation, d’écoute, de respect ou de tendresse durant cette période peut mener à un besoin excessif de reconnaissance et d’affection à l’âge adulte. Ces carences laissent un vide que l’on essaie désespérément de combler à travers les autres.

Comment s'en libérer ?

1 - Origine du manque

Retournez dans votre enfance et identifiez les besoins affectifs qui n’ont pas été satisfaits. Était-ce un manque de valorisation, d’acceptation, d’écoute ou de tendresse ? Cette introspection vous aidera à comprendre d’où vient votre dépendance affective.

2 - Associer à un ressenti

Identifiez les émotions que vous ressentez face à ce manque. Est-ce de la colère, de la tristesse ou de la peur ? Par exemple, si vous ressentez de la peur, votre besoin est d’être sécurisé. Si c’est de la colère, vous avez besoin de réparation face à une injustice.

3 - Utiliser la technique 2D et 2R

Pour équilibrer vos relations, adoptez la technique des 2D et 2R :

  • Donner et Demander : il est important de demander autant que de donner. Les dépendants affectifs donnent souvent beaucoup sans rien demander en retour.
  • Recevoir et Refuser : Apprenez à accepter ce que les autres vous offrent et à dire non lorsque c’est nécessaire.

4 - Travaillez votre estime de vous

Voici le vrai travail de fond. Vous cherchez à remplir vos besoins affectifs à l’extérieur, mais il est crucial d’apprendre à remplir votre propre réservoir. Par exemple, vous demandez à l’autre de vous écouter, mais vous écoutez-vous vous-même ? Vous cherchez la reconnaissance des autres, mais vous reconnaissez-vous vous-même ? Vous voulez de la tendresse, mais vous en donnez-vous ?

En quelques mots

La dépendance affective, c’est comme avoir un réservoir d’amour troué, vous laissant insatiable. En explorant l’origine de ce manque, en comprenant vos émotions, en équilibrant vos relations et en reconstruisant votre estime de soi, vous pouvez sortir de cette dépendance et mener une vie plus équilibrée et satisfaisante.

Prenez le contrôle de votre vie émotionnelle et apprenez à vous aimer de manière inconditionnelle. Vous méritez d’être votre propre source de bonheur et de valorisation

Suivez-nous sur :

© 2022 Tous droits réservés