Comment trouver le bon psychologue
Une femme qui a les mains jointes vers sa bouche

Suivez-nous sur :

Nos derniers articles :

Comment gérer un traumatisme ?

Le mot « traumatisme » vient du grec « trauma » qui signifie blessure. À l’origine, ce terme désignait des atteintes physiques, mais il a été élargi pour inclure les blessures psychiques ou psychologiques. Ces dernières, bien qu’invisibles, peuvent avoir des conséquences émotionnelles profondes. Un accident, un décès ou une agression, par exemple, peuvent tous provoquer des traumatismes. Et devinez quoi ? Les traumatismes ne sont pas réservés aux adultes, les enfants peuvent aussi en être affectés.

Reconnaître un traumatisme

Reviviscences ou flashbacks

Imaginez regarder une bande-annonce de film d’horreur… sauf que le film, c’est un événement de votre vie et vous ne pouvez pas appuyer sur « pause ». Ces flashbacks peuvent surgir à tout moment, souvent dans les rêves ou cauchemars, et provoquent une grande détresse émotionnelle.

Evitement

C’est comme jouer à cache-cache avec vos émotions et souvenirs. La personne traumatisée évite tout ce qui pourrait lui rappeler l’événement, même si cela signifie oublier certains aspects de sa vie.

Hypervigilance

Toujours sur le qui-vive, comme un ninja en mode furtif. Cela perturbe le sommeil et se manifeste par de la nervosité ou de l’agressivité.

Prendre en charge un traumatisme

Ecouter et valider

La première étape pour aider une personne ayant vécu un traumatisme est de l’écouter attentivement. Valider ses sentiments et créer un climat de confiance est crucial. Voici quelques conseils pour une écoute active et bienveillante :

  • Être présent : montrez à la personne que vous êtes là pour elle, physiquement et émotionnellement.
  • Éviter le jugement : ne minimisez pas ses émotions ou ses expériences.
  • Encourager l’expression : laissez la personne exprimer ses sentiments à son propre rythme.

Quelles thérapies sont efficaces ?

L'EMDR

Cette thérapie aide le patient à traiter les souvenirs traumatiques en utilisant des mouvements oculaires guidés. Elle vise à réduire la charge émotionnelle associée au traumatisme en permettant au cerveau de retraiter l’information de manière moins perturbante.

 

La TCC

Les thérapies TCC impliquent un travail actif sur les comportements d’évitement, les flashbacks et autres symptômes du TSPT . Elles enseignent au patient des stratégies pour gérer et surmonter les souvenirs traumatiques. Les TCC se concentrent sur la modification des pensées et des comport

Stratégie complémentaire pour gérer un traumatisme

Soutien social

Un réseau de soutien solide, comprenant des amis, de la famille ou des groupes de soutien, offre un espace sécurisant pour partager ses expériences et ses émotions. Les relations positives et le sentiment d’appartenance peuvent aider à atténuer les effets du traumatisme.

 

Activité physique

L’exercice physique régulier améliore l’humeur, réduit le stress et augmente le sentiment de bien-être général. Des activités comme la marche, la course à pied ou le tai-chi peuvent être particulièrement bénéfiques pour les personnes traumatisées.

Pratique de pleine conscience

Les techniques de relaxation et de pleine conscience, telles que la méditation et le yoga, peuvent aider à réduire le stress et à mieux gérer les symptômes de l’anxiété et de l’hypervigilance. Ces pratiques favorisent une meilleure conscience de soi et une réduction des tensions physiques et mentales.

Education et information

Comprendre le traumatisme et ses effets peut aider les individus à reconnaître leurs propres symptômes et à chercher de l’aide. L’éducation sur les réponses normales au stress et les techniques de gestion du stress peut fournir des outils pratiques pour faire face aux défis quotidiens.

Conclusion

Gérer un traumatisme est un processus complexe qui nécessite du temps, du soutien et des interventions appropriées. En comprenant les manifestations du traumatisme et en adoptant des stratégies thérapeutiques adaptées, il est possible de surmonter les effets négatifs et de retrouver un équilibre émotionnel. Si les symptômes persistent, consulter un professionnel de la santé mentale est une étape cruciale pour obtenir un soutien et des traitements spécialisés. Par des approches bienveillantes et individualisées, chaque individu peut être accompagné sur le chemin de la guérison et du rétablissement.

Suivez-nous sur :

© 2022 Tous droits réservés